Mes 10 règles pour (vraiment) lâcher prise !

Pour ce tout premier article j’ai eu envie de vous partager mes 10 règles que j’ai incorporé dans mon quotidien pour réellement lâcher prise sans contrôle, pour me sentir sereine et légère. Ce ne sont pas 10 règles qui vous permettront de lâcher prise d’un coup, j’entends par là que je n’ai pas tout mis en place d’un coup, il est important de prendre son temps. Cet article est un peu long c’est pourquoi je vous propose de vous installer confortablement avec un petit thé ou un petit café 😃.

Tout d’abord, qu’est-ce que le lâcher prise ? Voici la définition du dictionnaire : « Le lâcher prise est un moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise. » – Larousse

Pour moi le lâcher prise c’est bien plus que ça, et ce n’est surtout pas le fait de ne rien faire, bien au contraire. Si je devais résumer je dirais que le lâcher prise c’est mettre de côté nos attentes, nos projections, nos ruminations pour accepter les événements auxquels on peut-être confronté et c’est aussi délaisser tout ce qui nous encombrent, souvent inconsciemment, pour mieux s’ouvrir à la vie et aux autres.

C’est pourquoi je vous partage aujourd’hui mes 10 règles pour (vraiment) lâcher prise :

Pour moi, cette règle se rattache à toutes les autres qui vont suivre et à elle seule peut vous permettre de réellement lâcher prise.

Je m’explique : lorsque j’ai connu le développement personnel, j’entendais énormément de choses dont ce fameux « il faut lâcher prise », alors oui je veux bien mais où ? quand ? comment ? Bien sûr il y avait tout un tas d’astuces pour me guider donc je me suis dit « ok je vais essayer » mais dès que je voulais « lâcher prise » je voulais tout faire d’un coup, tout mettre en place d’un coup, sans même me laisser le temps de comprendre ce qui fonctionnait pour moi ou non. Bêtement je réalisais (du moins j’essayais) ce que je lisais sans vraiment faire attention à mon ressenti.

Or, le développement personnel comme son nom l’indique c’est « Personnel », il faut s’écouter, prendre son temps, parfois ce n’est juste pas le moment. Alors j’ai pris mon temps, commencer à faire les choses petit à petit en écoutant mes ressentis. Au tout début si je prends l’exemple de la méditation je n’y arrivais pas du tout. J’avais l’impression justement d’avoir mon cerveau qui allait exploser avec tout ce qu’il y avait dedans. Comment la méditation allait me faire « lâcher prise » comme ça ? Et bien, au lieu de me torturer l’esprit j’ai commencé à chercher une alternative et j’ai trouvé la méditation guidée. Une découverte qui à changé totalement ma façon de penser et de méditer, le fait d’écouter une voix m’a permis de me recentrer sur ma respiration et ne plus avoir toutes ses pensées parasites. 

Comme vous l’aurez compris, le but est d’y aller par étape, petit à petit sans se mettre la pression et si vous n’y arrivez pas au début, ce n’est pas grave, réessayiez à un autre moment ou d’une manière différente !

Il m’était très compliqué pour moi d’accepter mes émotions, et je vais vous expliquer pourquoi c’est quelque chose de primordiale pour lâcher prise.

Tout d’abord il faut savoir que si vous refoulez vos émotions, sur le moment vous aurez l’impression qu’elles seront parties, mais au bout d’un moment vous allez avoir un trop plein d’émotions qui va faire que tu vas littéralement craquer… Et tu sais quoi ? C’est une très mauvaise chose d’en arriver là car c’est beaucoup TROP d’un coup. Le but est donc qu’à chaque fois que vous ressentez une émotion que vous n’aimez pas et bien il faut accepter l’émotion. Il faut la laisser vous traverser et vous verrez que l’émotion négative s’en ira d’elle-même. Plus facile à dire qu’à faire ? Et bien écoutez, je vous propose un petit exercice pour que vous essayez et vous allez voir que ce n’est pas si difficile :

  • Réfléchissez à une situation où vous avez ressenti ses émotions que vous détestez tant : peur, angoisse crainte…
  • Réfléchissez bien à ce que cela vous procure, que ce soit mentalement ou physiquement : boule au ventre, accélération du rythme cardiaque, mal à la tête, tes pensées s’accélèrent, impression d’être submergée…
  • Dites-vous« CE RESSENTI N’EST PAS MOI IL EST JUSTE RATTACHE A CETTE ÉMOTION »
  • Respirez sur 4 temps à chaque fois que vous inspirez comptez 4 secondes et lorsque vous expirez pareil (fais le autant de fois que tu en ressens la nécessité)
  • Demandez-vous si tu es prêt à lâcher prise et si oui… LÂCHEZ !

Une fois cet exercice effectué, vous verrez que le sentiment que vous ne voulez pas accepter s’en ira de lui-même et cela évitera que cela revienne encore plus fort la prochaine fois. Cet exercice je le pratique à chaque fois que je suis confrontée à une situation qui me procure des émotions négatives. Bien-sûr je ne vous dis pas que cela fonctionne du premier coup (n’oubliez pas la règle n°1) mais petit à petit vous saurez de plus en plus vous maitriser et vous verrez à quel point vous vous sentirez libre avec tes émotions.

Vous aussi vous devez connaître ce truc d’attendre toujours le « bon moment ». Le « bon moment » pour commencer un projet, le « bon moment » pour parler à quelqu’un, le « bon moment » pour LÂCHER PRISE !

Il n’y a pas de date butoir ou de bon timing, si vous ne lâchez pas prise là, maintenant, tout de suite, ce n’est pas grave. Encore une fois n’oubliez pas la règle n°1 : ne pas me mettre la pression.

Si vous ne vous sentez pas prêt à lâcher prise totalement alors posez toi cette question : « Qu’est-ce qui me retient encore ? » et écoutez votre cœur, les messages qu’il vous délivre sont précieux et lâcher prise sera plus facile et instinctif. Le « BON MOMENT » c’est toi qui le ressens et qui le décide !

Une citation que j’adore dit : « Le moment présent à un avantage sur tous les autres : il nous appartient ». Tout est dit ! Le passé est révolu et le futur n’existe pas, alors le seul moment que l’on peut contrôler, c’est le présent. Le fait de vivre dans le passé ou essayer d’imaginer le futur (dans l’excès bien sûr) nous empêche de lâcher prise. C’est comme si vous étiez emprisonné entre deux mondes, celui qui est déjà passé et celui que tu t’imagines. Mais que faites-vous de celui que vous vivez là, maintenant, tout de suite ?

Pour savoir si vous êtes dans le moment présent répondez à cette question par exemple : « là pendant que je lis cet article est-ce je pense à autre chose ? » Si vous répondez oui vous pensez à plein d’autres choses alors c’est que vous n’êtes pas réellement dans le moment présent. Lorsque vous avez cette impression de passer à côté de votre vie, prenez quelques secondes pour arrêter ce que vous faites, respirez et dites-vous : « Je prends conscience de ce que je suis en train d’effectuer et je me sens bien ». C’est une affirmation qui vous aidera à rester dans le moment présent que ce soit lorsque vous cuisinez, lorsque vous travaillez, lorsque vous faites du sport ou dans tout ce que vous faites. Ainsi vous serez en pleine conscience (je te ferais un article à ce sujet 😊 ) et réellement dans le moment présent, ainsi vous pourrez lâcher prise plus facilement.

S’il y a bien quelque chose dont je suis fière, c’est que je sais que je suis une personne bienveillante et pleine d’amour. Pour moi c’est quelque chose de très important car comme on l’entend souvent, le positif attire le positif et le négatif attire donc aussi du négatif . C’est pourquoi nos pensées négatives, nos émotions négatives envers nous même et envers les autres diminuent l’amour que nous avons à l’intérieur. Pour lâcher prise, il est important de devenir le maître de votre univers afin que vous soyez bienveillant avec vous-même et vous verrez à quel point vous réussirez à lâcher prise sans même vous en rendre compte.

 C’est par le cœur que toutes vos croyances limitantes, vos émotions ou pensées négatives seront transformées. Petit à petit en changeant votre état d’esprit vous arriverez à modifier ces schémas et être pleinement dans le lâcher prise.

Non le problème ce n’est pas VOUS ! Parfois le fait de ne pas réussir à lâcher prise nous fait rentrer dans un cercle vicieux qui fait que l’on se sent nulle, incapable de réussir et surtout on pense que ce qui cloche c’est nous. Attention spoiler : C’EST FAUX.

Encore une fois je vous rappelle la règle n°1 : Ne pas se mettre la pression. C’est primordial car vous ne devez pas vous identifier à vos problèmes. Ils ne vous définissent pas. Si vous y restez accroché vous ne pourrait pas lâcher prise réellement. Bien sûr ça prend du temps de se détacher de ses « démons », de ses mauvaises habitudes et de ses schémas négatifs donc prenez votre temps. Mais surtout lorsque vous êtes confronté à un problème ou une situation qui vous dépasse alors dites vous bien que cette situation ne vous définit pas. Ne l’oubliez surtout pas car cela vous apportera une grande aide. Et une fois que vous aurez assimilé cette règle, ce seras plus simple de lâcher prise et de vous sentir libre.

Cette règle à été l’une des plus compliquées pour moi à appliquer, je suis quelqu’un qui adooooore tout contrôler. Alors imaginez lorsque je veux lâcher prise ? Un peu incompatible non ? Et bien ça s’apprend, comme toutes les autres règles j’y suis allée par étape. D’abord j’essayais de moins contrôler les choses qui était pour moi les moins difficiles et ensuite petit à petit j’ai arrêté de contrôler des choses finalement futiles que je croyais primordiales. Aujourd’hui je reste moi-même, c’est-à-dire quelqu’un qui aime contrôler mais je me sens plus libre, en ayant appris à moins le faire.

Tout est une question d’équilibre, si vous avez l’impression de tout contrôler, à vous en rendre malade, tout les moindres détails de votre vie lorsque cela ne se passe pas comme prévu c’est très difficile de l’accepter. Alors que maintenant je sais accepter les aléas qui se présentent à moi. Petits pas après petits pas, vous y arriverez et la première étape est de définir ce dont vous pourrez éventuellement arrêter de contrôler. Au début ça fait peur, c’est normal mais vous allez vite vous rendre compte que c’est une réelle délivrance !

Lâcher prise, comme je le disais au début de cet article, ce n’est pas ne rien faire et ne penser à rien, pas du tout. Mais toutefois, il est important de s’accorder des moments juste pour nous-même. Même si ce n’est que 5 minutes par jour c’est déjà très bien. Le fait de prendre soin de soi un petit peu chaque jour permet de se recentrer sur son propre ressenti et se reconnecté à soi. Par exemple cuisiner, se pomponner, dessiner, faire de la musique, livre un livre, écrire, regarder une série ou un film, écouter de la musique… vous l’aurez compris, faire une activité qui à du sens pour vous, qui vous plaît et qui vous permet de passer un bon moment.

Il y a une citation qui image très bien cette règle qui est : « Chaque jour, faites quelque chose qui vous rend heureux, jusqu’à ce que cela devienne une habitude ».

Cette règle est l’une de celles qui m’a le plus aidé à lâcher prise, j’ai totalement changé ma façon de pensée en modifiant toutes mes pensées négatives (on en a tous et c’est normal) en pensées positives ! Et pour cela j’ai utilisé (et j’utilise toujours) la méthode des affirmations positives : ce sont des phrases que l’on peut se répéter qui sont toujours positives. Elles permettent de changer notre état d’esprit afin d’arriver à relativiser et donc de lâcher prise. Je vous donne quelques exemples juste en dessous :

  • « Je ressens de la joie et de la satisfaction en ce moment précis. »
  • « Je peux exploiter ma source de bonheur intérieur chaque fois que je le souhaite. »
  • « Je trouve de la joie et du plaisir dans les choses les plus simples de la vie. »
  • « Mon cœur déborde de joie. »
  • « Je vis au présent et je suis confiant dans l’avenir. »

Essayez de vous les répéter chaque jour, de les visualiser et vous verrez comme cela à un impact positif sur votre manière de penser et de voir les choses.

S’il y a bien quelque chose qu’il ne faut pas faire pour lâcher prise, c’est justement contrôler ce lâcher prise. Mais lorsque vous sentez qu’il est enfin temps de lâcher prise alors faites le VRAIMENT. Ne culpabiliser pas, dites vous juste que vous vous faites du bien, et ça, ça n’a pas de prix. Pensez à vous, vous êtes la personne la plus importante de votre vie !

J’espère que ces règles vous aiderons à lâcher prise réellement, n’hésitez pas à me dire ce que vous vous faites pour réussir à lâcher prise !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.