Arrêter de « trop » penser

Vous aussi par moment vous vous dites « Je n’en peux plus de trop penser » ; « mon cerveau ne s’arrête jamais » ; « J’aimerais pouvoir penser moins et reposer ma tête ! » « Je réfléchis trop je n’en peux plus ! »

Et bien sachez que vous n’êtes pas seul ! Longtemps j’ai moi aussi été dans ce cas, mon cerveau allais à 1000 à l’heure c’était infernale et ce n’étais pas juste pendant la journée, non ça aurait été trop beau, mais aussi pendant la nuit ce qui m’a créé beaucoup d’insomnies ! Et aujourd’hui dans cet épisode je vais vous permettre de penser « moins » et enfin avoir l’esprit tranquille en 5 étapes !

Tout d’abord, que signifie trop penser ? Arrêtons-nous d’abord sur le fait de penser, dans le dictionnaire il y a plusieurs définitions du mot penser :

  • Appliquer son esprit à concevoir, à juger quelque chose.
  • Exercer son activité cérébrale, avoir des pensées
  • Avoir pour opinion, pour conviction.

Penser ce n’est donc pas que « réfléchir » c’est aussi tout au long de la journée (et de la nuit parfois) au gré de nos émotions, changer d’avis, d’envie, d’idée, réfléchir à plusieurs sujets à la fois, se rappeler des détails, à ressasser etc. C’est comme si vous courriez sans pouvoir vous arrêter. Parfois cela est même inconscient ; c’est quand l’épuisement arrive que l’on s’en rend compte.

Et le fait de trop penser à long terme peut engendrer :

  • Une fatigue intense :

Vous avez l’impression que même après avoir dormis vous n’êtes toujours pas reposé. Vous passez des nuits avec des réveils nocturnes, vous n’avez pas un sommeil réparateur, vous faites des insomnies

  • De l’anxiété :

Le fait de trop penser peu créer en vous énormément de stress car plus vous allez réfléchir, penser intensément plus vous allez vouloir que ça s’arrête, mais comme cela ne s’arrête pas tout seul, alors vous vous sentez débordé, dépassé par tout ça vous monter donc le niveau de stress au maximum comme si vous contrôliez une centrale nucléaire qui est sur le point de sauter.

Vous vous sentez également plus vulnérable ce qui vous rend anxieux et vous avez aussi des pensées obsédantes cette pensée qui reviens sans cesse sans qui vous est impossible de déloger de votre cerveau

Tout ça provoque en vous de nombreux chamboulement qui mène à l’anxiété

  • Un manque de confiance en soi

Le fait de toujours trop penser, ne pas réellement être dans le moment présent, décortiquer tout ce qui se passe, les moindres détails, cela vous fait vous sentir étrange vous avez l’impression d’être seule et que vous n’arrivez pas à profiter du moment présent alors vous culpabilisez et vous avez l’impression que les personnes autour de vous sont mieux dans leur peau et ainsi de suite et c’est comme ça que se créer le cercle vicieux.

C’est pourquoi aujourd’hui j’ai eu envie d’aborder ce sujet avec vous pour vous donner les étapes pour réussir à alléger votre mental et vous sentir maître de votre esprit !

Alors, comment on réfléchit moins ?

Je ne le dirais jamais assez, la chose à faire avant d’entamer un travail sur quoi que ce soit qui nous est propre, un problème, une addiction, une situation difficile, quoi que ce soit, c’est de l’accepter ;

Aucun changement n’est possible s’il n’est pas admis.

Constater que l’on pense trop c’est une chose, mais l’accepter en est une autre, et c’est indispensable, si vous souhaitez vous séparer de ce qui vous encombre et vous ouvrir à une manière de réfléchir plus sereine et donc plus libre.

Une part inconsciente de vous-même peut agir sur l’autre à la manière d’un dictateur, et inconsciemment vous vous sentez lié au fait de trop penser ; Comme si le fait de moins penser allez aussi vous faire sentir moins bien, différent négativement.

C’est pourquoi pour accepter le fait que vous pensiez trop je vous propose un exercice :

  • Prenez une feuille et un stylo
  • Respirez profondément
  • Fermez les yeux
  • Imaginez-vous, vous-même sans cette surcharge mentale, sans toutes ses pensées parasites, comment vous voyez vous, que ressentez-vous ?
  • Prenez tout le temps qu’il vous faut et ré-ouvrez les yeux doucement
  • Noter sur la feuille tout ce que vous avez vu et les sensations que vous avez ressenties (Vous êtes-vous senti plus libre ? Plus joyeux ? ou au contraire apeuré ? Déboussolé ? Avez-vous eu une sensation de chance ? de vide ?) Notez tout ce qui vous viens à l’esprit.

La deuxième étape après l’acceptation est l’étape la plus importante : être bienveillant et patient envers soi-même.

Arrêter de trop penser ne se fait pas en 1 jours, cela demande du temps, c’est pourquoi même après les exercices cela ne s’arrêtera pas du jour au lendemain. Mais j’ai moi-même créer un exercice pour alléger mon esprit et mes pensées, dans la seconde où je n’en peux plus de trop penser : JE PARLE A VOIX HAUTE ;

Cela peut paraître très étrange pour certain mais la seule chose que je peux vous dire c’est que ça fonctionne, si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait de parler à voix haute vous pouvez tout à fait prendre un petit carnet et écrire. Cela aura un effet immédiat sur vos pensées car vous les sortirez de votre esprit !

Souvent j’ai eu mes parents qui me demandais à qui je parlais dans ma chambre, et bien à moi-même maman, et même encore aujourd’hui mon copain parfois me demande à qui je parle dans la douche (il est habitué maintenant ahah !) ou même dans la voiture pendant un trajet … Mais réellement ça aide à faire le vide ! C’est comme évacuer toutes nos pensées, nos questions, nos réflexions, elles s’évaporent dans l’air (ou par écrit si vous préférer écrire encore une fois c’est vous qui décidez !)

La 3ème étape est de pratiquer régulièrement une activité qui vous fait du bien !

Que ce soit du sport, de la méditation, du dessin, de l’écriture, du bricolage, du jardinage, de la musique, faire le ménage, la cuisine, n’importe quelle activité. Cette activité va vous évader, elle va vous permettre de justement ne penser à plus rien ou du moins beaucoup moins pensées et ainsi profitez de l’instant de bien-être que cela vous procure. Donc pour cela rien de plus simple, posez vous la question de quelles activités vous fait du bien ? qu’est-ce que vous pouvez faire quotidiennement pendant minimum 1h00 rien que pour vous sentir bien ?

Plus vous allez ajouter cette habitude à votre quotidien plus vous allez vous sentir mieux et surtout vous allez configurer votre esprit à se calmer et donc à penser moins.

Pour arrêter de trop penser, la 4étape est de réduire les flux d’informations, je m’explique, ces dernières années, la quantité d’informations que nous avalons chaque jour s’est vraiment multipliée que ce soit à la télévision, sur les réseaux sociaux, sur internet, partout ! Et cela se répète quotidiennement…

Mais il est important de se rendre compte à quel point cela joue un rôle important sur votre façon de penser, car toutes ses informations font naître en vous des émotions qui parfois vont vous faire réfléchir et dans certains cas trop réfléchir et c’est là que ce n’est pas bon. Et plus vous êtes en contact avec toutes ses informations plus elles vous surchargent.

Pour cela, la chose à faire et de vous donner des règles à suivre concernant les flux d’informations ; par exemple pas avant 12h00 ; pas après 21h00 ; Seulement 1h dans la journée à vous de voir ce qui s’adapte le mieux à vous et votre quotidien.

Et enfin la dernière étape pour arrêter ou du moins réduire le flot de nos pensées est la mise en place de la gratitude dans votre vie !

Quand vous ressentez que vos pensées tournent sur elles-mêmes, alors concentrez-vous sur ce qui vous fait ressentir de la gratitude dans votre vie !

La gratitude c’est comme arrêter nos pensées qui ont en elle la honte, la culpabilité, la peur et le stress et c’est les accueillir avec bienveillance. Et penser alors à des choses pour lesquelles nous sommes reconnaissant nous permet d’alléger notre charge mentale et de remplacer les pensées néfastes et parasites que nous pouvons ressentir à ce moment-là qui nous travaillent.

Pour ça, je vous propose un exercice très simple :

  • Munissez-vous d’un agenda ou même de votre application calendrier de votre téléphone et chaque jour notez y 3 choses pour lesquelles vous avaient été reconnaissant.

Cela peut être des choses qui peuvent vous paraître futile, mais faites-le, notez tout ce qui vous viens à l’esprit sans jugement. C’est pour VOUS. Et si les 3 ne vous viennent pas à l’esprit écrivez en deux ou même une seule ce n’est pas grave !

Cet exercice vous permettra lorsque vous pensez trop, et surtout quand vous penserez négativement, prenez votre agenda ou votre application et vous pourrez voir les belles choses dont vous avez ressenti de la gratitude !

Pensez n’est pas quelque chose de mauvais bien au contraire et surtout penser c’est juste humain, nous ne pourrions pas survivre sans pouvoir penser ; mais comme toute chose il faut en trouver l’équilibre !

Pour aller plus loin, voici 2 livres de développement personnel qui vous permettront d’approfondir le sujet :

N’hésitez pas à me dire dans l’espace commentaires ci-dessous, si vous avez fait les exercices et si cela vous a aidé ! 🙏💜

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.